Les beignets au potimarron et leur sauce au chocolat épicée


Cette recette m'a été inspiré par celle de Sandrine du blog Fraise&Basilic, que j'ai trouvé dans le magazine #YOUFOOD. La photo est tellement belle que j'ai craqué. Je ne voulais pas trop m'embarquer dans la découpe de donuts que j'ai juste fait des petits beignets que j'ai à la fois, trempés dans une sauce au chocolat épicées et à la fois nappés de cette même sauce à laquelle j'ai ajouté du beurre pour qu'elle tienne une fois froide pour manger ces beignets sur plusieurs jours.
Pour cette recette, j'ai juste refait ma brioche au potiron en remplaçant le potiron par du potimarron. Ces beignets étaient délicieux et joliment colorés. Tout ce que j'aime.

Préparez les beignets au potimarron :

  1. Préparez la pâte à brioche de ma recette de brioche au potiron en remplaçant le potiron par du potimarron, jusqu'à l'étape 8.

  2. Abaissez la pâte froide sur 1 cm d'épaisseur et détaillez des disques de 3 cm de diamètre. Ou formez la forme qui vous plaît, donut, plus gros disque... Refaites l'opération, jusqu'à épuisement de la pâte.

  3. Posez les disques sur une plaque, couvrez d'un torchon et laissez reposer 1 heure à température ambiante.

  4. Plongez les beignets dans de l'huile de friture à 180°C. Faites les cuire 2 minutes de chaque côté.

  5. Égouttez sur du papier absorbant. Saupoudrez de de sucre glace si vous le souhaitez.

  6. Pour tremper vos beignets, faites fondre 200 g de chocolat noir avec 80 g de lait et 1 càc d'épices à la cannelle, jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

  7. Pour napper vos beignets, ajoutez 70 g de beurre à la sauce chaude. Lorsque la ganache et assez épaisse pour tenir sur les beignets, nappez-les et parsemez de noix concassées.
Bonne dégustation ! 

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Droits d'auteur

Les textes et images de ce blog sont, sauf mention contraire, la propriété de Karine Cuisine et ne sont pas libre de droits. Il est donc interdit de les copier ou de les reproduire sans l'autorisation écrite de l'auteur de ce blog.