Dôme craquant au Gianduja et crème anglaise vanillée

J'adore ce dessert, une coque craquante qui cache une mousse au Gianduja sur un biscuit aux amandes. Je l'accompagne d'une crème anglaise vanillée. Mmmmh un délice.





Pour les faire, j'utilise des petits moules demi-sphères en silicone. Si vous ne trouvez pas de Gianduja, vous pouvez le remplacer par du chocolat au lait ou du chocolat noir.

Pour 6 personnes

Pour les coques:
  • 100 g de chocolat noir

Pour le biscuit* : 
  • 10 g de beurre doux
  • 50 g de sucre glace
  • 50 g de poudre d'amandes
  • 10 g de farine
  • 1 œuf
  • 1 blanc d’œuf
  • 10 g de sucre en poudre
Pour la mousse :

  • 75 g de Gianduja Côte d'or
  • 25 g de chocolat noir
  • 3 œufs
Préparez les coques. Faites fondre les 100 g de chocolat noir au bain-marie. Ensuite à l'aide d'un pinceau, étalez une fine couche dans les demi-sphères. Laissez durcir. Si cela vous semble fragile, étalez une deuxième couche.

Préparez le biscuit. Préchauffer le four à 180°C (th.6). Faites fondre le beurre et laissez refroidir. Mélangez le sucre glace, la poudre d'amandes et la farine, ajoutez l'oeuf et mélangez bien. Montez le blanc en neige avec le sucre et incorporez-le au mélange. Ajoutez le beurre fondu.
Versez cette préparation dans un moule à manqué de 24 cm de diamètre beurré. Mettre au four pour 8 min. Démoulez après refroidissement, sur du papier sulfurisé.

Préparez la mousse. Faites fondre les chocolats au bain-marie. Hors du feu ajoutez un à un les jaunes d’œufs en mélangeant bien. Montez les blancs en neige et incorporez-les délicatement aux chocolats.

Remplissez les coques de mousse à 5 mm du bord. Coupez 6 disques légèrement inférieur aux sphères  et placez-les sur les mousses.

Pour un démoulage plus facile, je les place au congèle et je les démoule 3 heures avant la dégustation.

* recette tiré du livre "Délicieuses recettes de gâteaux d'anniversaire" de Sylvie Aït-Ali

Crème anglaise :
  • 50 cl de lait entier
  • 125 g de sucre
  • 4 jaunes d’œufs
  • 1 gousse de vanille
Dans une casserole, mettez le lait à chauffer.
Mettre de l'eau glacée dans un récipient, dans le lequel vous mettrez votre cul-de-poule.
Mélangez ensemble les jaunes d’œufs et le sucre (ne pas trop les blanchir).
A ébullition du lait, versez un peu de lait chaud sur le mélange jaunes d’œufs et sucre. Mélangez avec un fouet pour ne pas cuire les jaunes d’œufs par la chaleur.
Remettre le tout dans la casserole sur le feu et cuire en remuant à l'aide d'une cuillère en bois à la nappe (la crème doit napper la cuillère) ou si vous avez un thermomètre de cuisson, cuire à 85°C environ. Attention, ne pas faire bouillir.

Lorsque la crème est cuite, mettez-la vite à refroidir en la versant dans le cul-de-poule et laissez refroidir. Filmez au contact pour éviter une croûte.

Réservez au froid, jusqu'au moment de servir.

Bon Appétit !

Vous pouvez suivre le blog sur ses pages Facebook et Google+.

Commentaires

  1. Bonsoir Karine, je suis tombée par hasard sur votre page Facebook où j'ai eu la mauvaise surprise de voir que vous me faisiez passer pour une bloggueuse indélicate qui s'approprie votre recette alors que j'avais bien mis un lien vers votre blog, de plus vous dites que vous êtes l'auteur de cette recette alors que vous l'avez tirée d'un livre, je me pose la question de savoir qui est la copieuse dans cette histoire ! je reprends sur mon blog des recettes en recopiant les ingrédients et le déroulé et jamais personne ne m'a accusé de quoi que ce soit donc puisque cela vous chagrine, je retire cette recette de mon blog et suis attristée de voir que l'on m'envoie un premier commentaire où l'on est ravie puis une heure après l'on me dit "éviter" les copier-coller et mettre sur sa page Facebook votre colère envers moi sans me le dire… franchement si vous me connaissiez, vous sauriez à quel point je déteste les conflits surtout quant ils n'ont pas lieu d'être…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je suis désolée de vous avoir blessé. Oui je suis contente que vous ayez fait ma recette. Oui j'ai tiré les ingrédients d'un livre mais en aucun j'ai fait un copié/collé du déroulé de la recette, c'est d'ailleurs interdit. Sur le coup c'est ce qui m'a attristée, d'ou mon coup de colère sur le moment qui finalement n'a pas lieu d'être puisque vous m'avez citée donc je retire de suis cette conversation ! Bonne journée

      Supprimer
    2. J'ai oublié, j'ai chercher votre mail pour vous en parler en privé mais je ne l'ai pas trouvé.

      Supprimer
  2. Oh lala ! vous bien pires que les hommes politiques !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire